P comme poseur des chemins de fer

Mon arrière-grand-père Joseph Louis SABATIER, vous savez celui dont je vous parle tout le temps !, a travaillé au PLM de 1900 à sa mise en retraite. Il a exercé plusieurs fonctions dans la compagnie et notamment concernant la lettre qui nous intéresse aujourd’hui poseur puis passeur.

Je ne connais pas très bien ces professions, il y a peu d’articles sur le sujet ou je ne les ai pas encore découvert ! Si vous en avez, je suis preneuse !

Le poseur des voies a pour tâche principale la mise en service des nouvelles lignes. Cette fonction était très développée au début du 20ème siècle au moment de l’essor des lignes. Il s’agissait de mettre à niveau le sol grâce à des cailloux puis de manipuler planches et barres de fer afin de les fixer au sol. Un travail pénible et dangereux effectué par tous les temps. Les accidents de travail étaient nombreux.

pl007

Quelques années après il est devenu passeur. Je n’ai pas réussi à savoir s’il s’agit d’une promotion ou d’un simple changement de tâches. Ses fonctions consistaient alors à dégager les voies de tout obstacle, enlever la neige, les branches des bas-côté, empêcher le fer de trop se dilater en cas de grosses chaleurs…

Son dossier n’a pas fait parti de ceux qui ont eu la chance de parvenir jusqu’à nous…ma quête sur son parcours personnel s’arrête donc là !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s